Lexique

Serveur de stockage en réseau : NAS

Un serveur de stockage en réseau, également appelé stockage en réseau NAS, boîtier de stockage en réseau ou plus simplement NAS (de l’anglais Network Attached Storage), est un serveur de fichiers autonome, relié à un réseau dont la principale fonction est le stockage de données en un volume centralisé pour des clients réseau hétérogènes.

Source Wikipédia

 

Asymmetric Digital Subscriber Line : ADSL

L’Asymmetric Digital Subscriber Line (ADSL) est une technique de communication numérique de la famille xDSL. Elle permet d’utiliser une ligne téléphonique, une ligne spécialisée, ou encore une ligne RNIS (en anglais ISDN, soit Integrated Services Digital Network), pour transmettre et recevoir des données numériques de manière indépendante du service téléphoniqueconventionnel via un filtre ADSL branché à la prise. À ce titre, cette méthode de communication diffère de celle utilisée lors de l’exploitation de modems dits « analogiques », dont les signaux sont échangés dans le cadre d’une communication téléphonique (similaire au fax). La technologie ADSL est massivement mise en œuvre par les fournisseurs d’accès à Internet pour le support des accès dits « haut-débit ».

Le sigle anglais ADSL signifie Asymmetric Digital Subscriber Line, qui se traduit fonctionnellement par « [liaison] numérique [à débit] asymétrique [sur] ligne d’abonné »1. La terminologie française officielle recommande l’expression « liaison numérique asymétrique »2, mais le sigle « ADSL » reste le plus largement utilisé dans le langage courant.

Comme son nom l’indique, la technologie ADSL fournit un débit asymétrique. Le flux de données est plus important dans un sens de transmission que dans l’autre. Contrairement à la technologie SDSL pour laquelle le débit est symétrique, donc équivalent en émission et en réception, le débit de données montant d’une communication ADSL (upload) est plus faible que le débit descendant (download), dans un rapport qui varie généralement entre 5 et 20.

Source Wikipédia

 

Nœuds de raccordement d’abonnés : NRA

Au bout de la ligne de cuivre se trouve le nœud de raccordement d’abonnés, aussi appelé NRA ou central téléphonique. C’est un bâtiment qui peut aussi bien consister en un petit abri9 qu’être de grande taille10. On peut parfois y voir un logo Orange11, France Télécom12, PTT13, mais parfois rien ne semble indiquer la fonction du bâtiment. Il est courant qu’il n’y ait que des fenêtres de taille réduite, voire pas de fenêtres. Les NRA les plus récents (NRA-MeD), qui servent uniquement à contenir des DSLAM afin de permettre une montée en débit, sont sous forme d’armoires14.

Certains NRA se trouvent dans un ancien bureau de poste, ou partagent un bureau de poste toujours en activité15 ; certains se trouvent dans des bâtiments abritant des employés France Télécom. Les NRA peuvent être partagés avec par exemple un transformateur électrique16, des équipements utilisés par une antenne mobile à proximité, ou encore des équipements de télécommunications se trouvant en dehors de la boucle locale tels que des BAS ou des autocommutateurs plus importants.

Les lignes arrivent d’abord dans le répartiteur téléphonique, puis sont redirigées vers des filtres permettant de séparer les fréquences dédiées à la téléphonie classique, qui vont vers le CAA, pour Commutateur à Autonomie d’Acheminement, du signal DSL, qui va vers le DSLAM17.

Par confusion, les termes « commutateur » et « répartiteur » sont souvent utilisés pour désigner le NRA. On peut trouver les abréviations CL, pour Commutateur Local, ou RE, pour RÉpartiteur18.

La majorité des NRA est reliée en fibre optique, auparavant d’autres moyens de communication étaient utilisés tels que les faisceaux hertziens et les câbles coaxiaux19.

Une liste des NRA, nommée base PODI, pour « Paires Occupées en DIstribution »20, est téléchargeable depuis 2005 sur le site web d’Orange21, et mise à jour trimestriellement. Sur le web, il existe également plusieurs sites permettant d’obtenir des informations sur les NRA, ainsi que sur leur dégroupage, tels qu’Ariase22, DegroupNews23 ou encore Stats-dégroupage24. Certains de ces sites proposent une géolocalisation approximative des NRA reposant sur des critères plus-ou-moins fiables, tels que le nom du NRA25, un calcul à partir des adresses et des longueurs de ligne des utilisateurs d’un test d’éligibilité, ou encore des données remplies manuellement26.

Source Wikipédia

 

Réseau étendu : WAN

Un réseau étendu1, souvent désigné par son acronyme anglais WAN (Wide Area Network), est un réseau informatique couvrant une grande zone géographique, typiquement à l’échelle d’un pays, d’un continent, voire de la planète entière. Le plus grand WAN est le réseau Internet2.

Source Wikipédia

 

Domain Name System

Le Domain Name System (ou DNS, système de noms de domaine) est un service permettant de traduire un nom de domaine en informations de plusieurs types qui y sont associées, notamment en adresses IP de la machine portant ce nom. À la demande de la DARPA, Jon Postel et Paul Mockapetris ont conçu le « Domain Name System » en 1983 et en écrivirent la première réalisation.

Source Wikipédia

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *